Une petite Belge dans les Alpes

Le quotidien d'une petite belge ayant déserté sa Wallonie natale pour s'installer en Haute-Savoie.

04 juillet 2012

Où j'ai testé la solidarité... Entre motards

Bonjour tout le monde ! J'espère que vous allez bien ? :-)


Celles qui me lisent sur HelloCoton sont peut être déjà au courant, hier je me suis donc vautrée à moto, bien comme il faut.

J'étais partie sur l'idée de vous raconter mon accident en long, large et travers, mais finalement, je pense pas que ça soit utile... Ou plutôt, je veux pouvoir oublier ce qui est arrivé et ne plus m'y accrocher en lisant cet article plus tard.



J'ai fait une bourde qui aurait pu me couter bien plus que la douleur que j'endure courageusement en ce moment (voilà, comme ça, ça fait warrior ! :p). Et pourtant, je suis pas une folle de la vitesse, rien... J'ai juste pas réussi à reprendre le contrôle de ma moto.

Je vous le dis, je me remercie d'avoir porté casque, veste et gants... Sinon à l'heure actuelle, je serais, au mieux, couvertes de blessures, au pire... Hum. Pas là à vous parler. Voilà. :-)

 

 

 

soldurb

 

Par contre, je reviens quand même sur le "juste après" l'accident. C'est ce qui me perturbe le plus, depuis hier...

 

En quelques secondes, je me suis retrouvée au sol, rouli-boulant sur le bitume, jusqu'à m'arrêter, étalée au milieu de la route. Le temps de recouvrer mes esprits, de me relever en vérifiant que je n'ai rien, d'essayer de soulever ma moto (et de me rendre compte que mon bras me fait 'achement mal en fait)... J'ai vu passer des voitures, je crois me souvenir d'un klaxon... Comme l'écho d'une moquerie sadique...  Les gens ralentissaient, regardaient, se repaissaient du spectacle... Mais aucun ne s'est arrêté pour me demander si j'allais bien.

Aucun ? Non, c'est faux. Quand je me suis retournée pour voir si je gênais pas une voiture qui voudrait emprunter la sortie de la nationale, j'ai vu deux jeunes motards (pas plus de 22 ans je dirais) s'arrêter, descendre de leur moto et venir vers moi...


Ils m'ont aidée à rester debout, m'on demandé si j'allais bien, ont relevé la moto, ont revérifié si j'allais bien, ont déplacé la moto, ont encore une fois demandé comment je me sentais... Puis ils ont commencé à vérifier les dégats, ils m'ont prêté un téléphone (le mien ne peut pas appeler à l'étranger, merci Free Mobile... Et merci mon avarice lol !), sont restés un peu avec moi, ont été super gentils... Et n'ont rien demandé en retour.


Ils sont repartis, un peu stressés à l'idée de me laisser seule sur le bord de la route, tandis que j'attendais Monsieur qui revenait au pas de course de son boulot.

Et pendant ce temps, le balet des voitures continuait, ralentissant en me voyant, cherchant du regard les traces d'un accident, cherchant sur moi des taches de sang ? J'ai été détaillée par une foule d'inconnus, tandis que j'attendais, là, le bras replié et maintenu par l'autre, la moto abimée. Et aucun ne m'a demandé si je voulais de l'aide.

 

J'imagine que certains devaient se dire "encore une timbrée qui a fait la conne avec sa moto !"... D'autres étaient ils déçus que je m'en sorte indemne, déçus d'avoir évité le cortège macabre des sirènes et ambulances ?

 

Aujourd'hui, plus j'y réfléchis, et moins je comprends.


Mais une chose est sure, c'est qu'aujourd'hui, la solidarité entre motards, je sais que c'est pas un mythe, j'y crois, et si un jour je peux rendre à un autre ce qu'on m'a si gentiment offert (enfin... d'un coté j'espère pas pour le gars, ça fait mal ! ^^), un peu de temps, quelques conseils, un appel téléphonique... Et bien je m'arrêterai, j'oublierai quelques minutes que j'avais prévu quelque chose, et je demanderai à cette personne si elle va bien.


Parce que personne ne devrait rester seul, allongé sur le bitume. Personne ne devrait devenir un spectacle.

 

Finalement, cette chute m'a fait mal, mais m'a aussi ouvert l'esprit ! (Et puis se dire, en voyant l'état de son casque, qu'on a frôlé la mort, ça change les choses, aussi !)

 

Néanmoins, j'ai hâte de remonter sur ma capricieuse... Faut croire que j'ai attrapé le virus des deux roues ! ;)

 

Et vous, si vous aviez été l'un de ces automobiliste, vous auriez fait quoi ?

Posté par Undonielle à 19:18 - Blablas - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    Je me serais arrêtée sans aucun doute!! Peut être parce que mon Ours est motard et que je stressais des qu'il prenait (il l'a revendu...) son engin!! En tout cas, si je comprend qu'il y a un problème, je M’ARRÊTE, c'est sur!
    Contente qu'il n'y ai pas de dégâts physique, oufff!
    Bisous!

    Posté par Lalotte, 07 juillet 2012 à 11:03
  • Merci !
    Ouf, ça me rassure de voir que tout le monde n'est pas complètement égoïste ! Passes une bonne journée ! Des bises ! ^_^

    Posté par Undo, 09 juillet 2012 à 11:51

Poster un commentaire