Une petite Belge dans les Alpes

Le quotidien d'une petite belge ayant déserté sa Wallonie natale pour s'installer en Haute-Savoie.

29 août 2012

Petit sursaut (bien triste) de blog

Bonjour tout le monde, j'espère que vous allez bien.


Je suis toujours là, à vous lire également, même si je n'ai plus rien écrit depuis un bon moment. Ca reviendra, comme toujours, mais là je suis à plat, encore une fois.



Ce mardi 28 août 2012, j'ai dit adieu à mon tonton. La seule personne (avec ses fils) que je considérais comme faisant un peu partie de ma famille, mis à part ma mère, mon père et mes deux soeurs.

 

Je ne l'ai pas vu partir, j'avais prévu de rentrer en Belgique pour le voir "avant la fin", vu que son cancer s'était généralisé et que tous ses organes étaient touchés. Il lui restait 3 mois à vivre, il n'a pas attendu. Finalement, je suis rentrée pour l'enterrer. Ca me fait mal. Et pourtant, je me trouve égoiste et fauxcul de réagir ainsi, alors que les ponts étaient coupés depuis 15 ans. Pour rien. Juste parce que "c'est comme ça"...


Tonton, je garde de toi le souvenir d'un homme fort, vaillant et drôle. D'un père excellent qui a choisi de faire passer ses fils avant lui.

 

Nous avons dispersé tes cendres tout près de celles de Nènène et Parrain, tes parents. J'aurais aimé ne jamais te quitter. Je t'aime, même si ça fait con de le dire maintenant. Même si ça sonne faux après tout ce temps.

 

Je vais tout faire pour garder contact avec tes fils, mes cousins. Tout faire pour ne pas avoir à revenir vers eux à la dernière minute. Pas encore.

 

pensee-538960©Joelle Bultez

Pas de rose, mais une pensée, fleur du souvenir.

 

 

C'est une année de merde que celle ci, j'ai l'impression que malgré mon positivisme écoeurant, je n'en verrai pas le bout entière.

 

Des bises... Et à bientôt.

 

Posté par Undonielle à 17:49 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    c'est triste et je ne sais pas quoi te dire sinon de te souvenir uniquement des bons moments ,j'ai moi même une année de merde comme tu dis et c'est dur de ne pas craquer...
    bisous

    Posté par domino12, 02 septembre 2012 à 11:17
  • coucou ma belle.
    mes condoléances.
    je sais que pour le moment ce que je vais te dire tu ne peux pas bien le recevoir.
    mais il est maintenant en paix et il souhaiterait certainement que tu le soit aussi. ne te tortures pas ma belle. la vie est courte et ce n,est pas un long fleuve tranquille. je le sais moi aussi crois moi.
    rapproches toi des vivants et honore les morts sans regrets en les faisant vivre dans toncoeur et les bons souvenirs.
    après la pluie le beau temps même s'il tarde à arriver. je te le souhaite de tout coeur! JULIA

    Posté par JULIA T, 25 septembre 2012 à 03:47
  • Réponses

    Merci les filles, votre soutien me touche beaucoup. Commentaire très court, mais rien que de me relire me fait à nouveau mal... J'allais dire que ma blessure est cicatrisée, mais je crois qu'elle ne guérira jamais vraiment.

    Posté par Undo, 27 septembre 2012 à 09:17

Poster un commentaire