Une petite Belge dans les Alpes

Le quotidien d'une petite belge ayant déserté sa Wallonie natale pour s'installer en Haute-Savoie.

08 octobre 2012

De comment qu'une rencontre change un homme (ou une femme, dans mon cas)

Hier soir, pour la première fois depuis la perte de mon job, on recevait à la maison un ami à nous. (Bon, en même temps il y vient souvent quand même, le frigo lui est toujours ouvert, mais soit. :P)



Au cours du repas (une méga raclette trop bonne hum hum), on en est venu à discuter de religion. Me demandez pas comment on a pu en arriver là, j'avais bien plus d'un verre de vin dans le nez et la bouche remplie de fromage, autant dire que c'est pas l'idéal pour se lancer dans les sujets théologiques. (Mais en même temps, j'ai l'impression qu'on en parle souvent plus une fois alcoolisés que sobres.. Huhuhu)


Et là, d'un coup, alors que je me servais une nouvelle tranchette de fromage aux 3 poivres, le mot a été lancé: 

 

"De toute manière, c'est un fait, les musulmans sont beaucoup plus cons que les autres"


Comment vous dire... Littéralement, j'en ai avalé mon vin de travers.

 

Comment, à notre époque, peut on encore penser comme ça ? Comment peut on mettre, encore une fois, toute une culture dans un même panier ?

Alors oui, je vis un peu en dehors des réalités, ne regardant pas la télé et ne lisant pas le journal, récupérant des bribes d'informations au fil des conversations puis surtout grâce à la radio et à internet (quand même, je vis pas dans une grotte !). Je sais qu'aujourd'hui encore, les musulmans sont montrés du doigts par la faute des extrêmistes. Mais... Zut quoi !


En 2012, nous n'avons pas évolué. Cet ami, comme bien d'autres gens que je connais en fait, fréquente des gens de tous horizons grâce à internet, qui est son premier moyen de communication. On pourrait penser que ça lui aurait ouvert l'esprit, mais non.

 

coexist



Bon il est vrai que je suis pas entièrement blanche non plus. Ma "toute nouvelle tolérance et ouverture d'esprit", comme j'aime à le dire (huhu), je la dois à deux de mes (anciens) collègues.

 

C'est qu'un midi (enfin un 15h, dans mon métier huhu), j'allais m'installer près de deux de mes collègues afin de profiter de ma pause déjeuner d'après service. Leur discussion animée mais souriante m'est parvenue aux oreilles, et très vite, j'y ai tout naturellement pris part.

Cette conversation traitait des différences et ressemblances entre leurs religions respectives, d'un coté l'adventiste, et de l'autre, l'islam.


Pendant tout le temps de ma pause, ils en ont parlé, m'ont expliqué ce que je ne comprenais pas, comparaient, argumentaient... Tout ça dans le respect de l'autre.

Et je dois avouer que moi, qui prenais la religion pour un truc oscillant entre l'étrange et la monstruosité, j'ai compris. J'ai compris qu'on peut croire et aimer quelque chose de plus grand que nous, quelque chose qui "nous guide". Et mon collègue musulman de conclure, face à moi:

 

"Je ne connais pas tout de l'islam, mais ce que j'en sais, c'est l'essentiel, c'est ce qui me permet de vivre en accord avec moi et avec Dieu."

 

Tant de douceur et de tolérance, tant de sagesse, au final...

C'est cette conversation, prise en cours de route et abandonnée avant la fin, qui m'a ouvert l'esprit. Aujourd'hui je ne vois plus la religion comme un mal, mais les hommes qui la plient à leur volonté pour parvenir à  leurs fins, eux, le sont.

 

Je dois avouer avoir mal réagit hier soir, face à tant d'intolérance arrogante (nous on est plus mieux d'abord). Limite il aurait pu croire que j'ai adopté la religion islamique huhu. Tel n'est pas le cas, mais c'est bien grâce à la religion (celle des autres) que j'ai aujourd'hui élargi l'ouverture de mon esprit.

 

Voilà, au final cet article ne veut rien dire, mais j'avais besoin d'en parler, besoin de dire que, simplement, j'ai fait une rencontre extraordinaire qui m'a profondément changée en l'espace de 30 minutes.

 

Aujourd'hui je devrais les remercier, ces collègues. Je pense que sans tenter de m'attirer dans leurs croyances, ils seraient ravis de savoir qu'ils m'ont ouvert les yeux.

 

 

Posté par Undonielle à 11:38 - Blablas - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire