Une petite Belge dans les Alpes

Le quotidien d'une petite belge ayant déserté sa Wallonie natale pour s'installer en Haute-Savoie.

23 novembre 2012

On y peut rien !

Aujourd'hui au détour d'une balade sur Facebook (ouuuh c'est mal), je suis tombée sur une image présentant d'un coté un enfant occidental débalant un jouet, et de l'autre les petits ouvriers asiatiques pas plus agés que lui, fabriquant le dit jouet.

Ouais, c'est triste. Ouais, ça me révolte. Ca nous révolte tous. Et après ?

Ben après, rien.

J'aime bien lire les commentaires sur FB, souvent ça me fait rire, parfois ça me dégoûte, mais dans l'ensemble j'aime bien. Du coup, je les ai lus. Pas tous, il y en a quand même beaucoup et trop de lectures de "komantaires" tuent la lecture, mais une partie.
Et là, je m'y attendais, mais quand même, j'ai beau m'y attendre, j'arrive pas à m'y faire.

 

"Moi je m'en fous d'où ça vient, l'important c'est que mon gosse soit heureux"
"Nous on y peut rien, c'est à la Chine de faire changer les choses"
"Ouais bah c'est la faute aux parents qui font bosser leurs gamins"
"Non mais tout est chinois aujourd'hui, on peut pas faire autrement"

"On y peut rien !"

 


Euuuuh... Helloooo ?

Depuis toujours, et sur tous les sujets qui fachent, j'entends la même rengaine: On y peut rien. ON Y PEUT RIEN !

Seriously ?


Non mais imaginez un peu si les femmes s'étaient dit "Oh bah les hommes nous prendront toujours pour des sous merdes, on y peut rien !", point de révolution, pas de droit de vote, pas droit à rien... Vous imaginez un peu ?

 

Ah oui mais là c'est différent, non mais vous comprenez, les droits des femmes, ici en France (et en occident plus généralement), c'est sacré maintenant qu'on les a obtenus ! Mais si nos grands mères n'avaient pas moufté ? Si elles avaient continué à plier l'échine ? Hein ?

 

Et c'est pareil pour tout, hein ! Même si là j'ai pas trop d'exemples pertinents, j'avoue...

 

Donc pour en revenir à mes petits chinois...

Comment peut on sérieusement se dire que c'est le problème des autres et continuer à filer son fric à ces esclavagistes sans état d'âme ?

D'un coté on se plaint qu'il n'y a plus de travail, que toutes les entreprises ferment pour s'installer là bas, mais de l'autre, on tend les bras aux produits moins cher, on se dit que de toutes, ça servirait à rien de soutenir l'économie française, et donc on continue à gaver de notre pognon si précieux ceux là mêmes qui nous ont virés quelques temps plus tôt.

Et puis en dehors des problèmes liés à l'esclavagisme, aujourd'hui il faut pas chercher très loin pour apprendre que tel produit est dangereux pour la santé, que tel autre "pourrait" être cancérigène...


Je me trompe peut être, mais me semble qu'en plus de l'intérêt de la main d'oeuvre bon marché de là-bas, l'autre soucis avec la Chine (ou je devrais dire l'Asie, pardonnez le raccourci), c'est que l'usage des produits pas trop tolérés par ici sont monnaie courante là bas. Et que ça, ça ne reste pas chez eux. On retrouve des produits cancérigènes dans les jouets qu'on offre à nos gamins. Dans le plastique, dans la teinture utilisée pour les vêtements de poupées. Dans tout.


"Mais ça, on y peut rien !"


Je vais peut être un peu loin dans mes réactions (m'enfin en même temps c'est mon blog, bonjour la tyranne haha), mais je pense que si j'avais un gamin, l'important pour moi serait de lui apporter le meilleur, à défaut de la quantité.

Et vous pensez vraiment que le gamin serait plus malheureux d'avoir 3 bons jouets made in Europe (ouais on va faire un peu profiter les copains des pays voisins, quand même) que 25 en plastique-qui-pète-au-moindre-choc made in China ? (Ouais bon après y'a l'effet de mode, les publicités... Puis je suis pas maman, alors j'ai peut être pas mon mot à dire, mais encore une fois, on est sur mon blog).

 

Mais ça, on y peut rien !



Autre sujet, même débat pour certains, la viande. On peut être végétarien, végétalien, viandard, moi je m'en fous. Mais un argument qui revient souvent c'est "Mais la vache, elle est déjà morte, alors mieux vaut l'acheter que de la laisser pourir, ça changera plus rien".

Bon si t'as abattu la Marguerite que t'élevais depuis toute veau à l'arrière de ton étable, avec amour et humanité, clairement, là, mange la, c'est mieux.

Après si t'es devant l'étal du supermarché et que tu fais les stocks d'entrecôtes en te disant que c'est mieux que de jeter, parce que de toutes, ON Y PEUT RIEN, permet moi de te dire que tu te foures le doigt dans l'oeil. Jusqu'au coude. 

 

Que ce soit à propos du made in asia (z'avez vu, je fais un effort), ou pour la viande, quand on appelle au boycott, c'est pas pour rien. Ouais c'est sur que ça va pas faire changer les choses d'un coup, mais quand même.



Déjà le mec qui achète les produits pour te les vendre à toi, si il voit que son stock il bouge plus, il va se dire que ça serait ptête bien qu'il arrête d'en acheter autant.

Si le mec qui vend au mec qui te vend à toi (ça devient compliqué là hein ?) voit que l'autre il achète plus, il va peut être se dire qu'il y a un soucis et ne va plus commander.

Si le mec qui fabrique puis vend au mec qui te vend à toi il se retrouve avec des tonnes de bordels sur les bras, crois moi qu'il va bien finir par l'arrêter, sa production !

 

 

Alors ouais c'est pas facile, j'avoue, moi aussi je craque parfois sur un truc fabriqué là bas, parce que moins cher, parce que plus pratique (merci Ikéa...). Mais je ne me voile pas la face. Dans ces moments là, je me dégoûte, même. Et j'essaie de changer, et de faire changer les choses.


Et qu'on ne me dise pas que c'est impossible ! C'est plus compliqué, certes, mais pas impossible ! Et pas plus cher parfois ! 

Après faut chercher, un peu, parfois beaucoup. Faut se renseigner, faut laisser tomber les grandes marques qui s'imposent à nous comme des repères identitaires.

Mais c'est possible. Et puis même si on craque encore, l'important, c'est d'essayer, et d'en être conscients.

 

Alors, vraiment, on y peut rien ?

 

Sitting-bull

 

 

 

Ps: Merci à Alice In Quebequie qui m'a inspirée la partie sur les végés et les viandards. ;-)

Posté par Undonielle à 08:00 - Blablas - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Ca c'est du coup de gueule!!
    Pour la majeure partie j'approuve. Ceci dit, il ne faut pas oublier que certaines personnes n'ont pas le choix entre 25 objets cheap et 3/4 de qualité: c'est un et pi c'est tout...
    Pour la viande idem (par ailleurs l'humain est omnivore, pas végétarien ni carnivore)
    Une fois de plus c'est aux "possédants" de s'investir un max dans un comportement responsable (belle utopie, non?)
    Fort heureusement, des personnes investies s'impliquent (faucheurs volontaires, lanceurs d'alertes, manifestants de tout poil...)
    Comme les autres, ne baisse pas les bras: La lutte continue (work in progress!)
    Passe une belle journée énervée

    Posté par oh la vache, 23 novembre 2012 à 10:37
  • Réponse :

    Merci huhu !
    Oui je suis bien consciente que tout le monde n'a pas le choix, mais ce qui m'énerve c'est vraiment de l'avoir et de se dire "On y peut rien"... Pareil pour le débat sur la viande, j'ai rien contre le fait d'en manger (j'en mange moi même parfois), mais c'est surtout la réaction "Bah on y peut rien, seront tués quand même" qui m'agace... La réponse toute faite pour tous les sujets, de la politique à la consommation d'OGM: ON Y PEUT RIEN !
    Comme tu vois, je suis toujours assez nerveuse sur le sujet !

    Posté par Undo, 23 novembre 2012 à 12:04
  • Contente d'avoir trouvé ce blog!! :)

    Bonjour Laetitia ! Je suis contente d'avoir trouvé votre blog (j'ai bien fait de m'inscrire sur Hellocoton !) Je suis tout à fait d'accord avec vous (au fait, vous avez tout dit, là !!). Tant que les gens continueront à ne penser "qu'à leur gueule", le monde va continuer à marcher vers le gouffre... J'espère croiser plein de gens comme vous, et peut-être qu'un jour on pourra être les acteurs du changement qu'on souhaite voir... même si nous, nos enfants et petits-enfants n'en profiterons pas. L'important est de laisser sa contribution pour aider à sauver le monde.

    Quant au fait que nous, aussi, on achète parfois des produits chinois, je me sens un peu comme vous, je ressens une culpabilité, mais parfois on n'a pas le choix... quoique ! Si, on a le choix : n'acheter que si on a VRAIMENT besoin. Craquer, tout le monde craque, mais il faut qu'on apprenne à contrôler ses impulsions d'achat. Depuis un moment (vraiment, des mois !) que je ne me suis pas acheté de fringues, de chaussures ou quoi que ce soit, et franchement, je n'en suis pas malheureuse. On peut changer les choses, en tout cas dans notre vie. Et c'est la cause que j'ai adoptée. Je sais faire moi-même des choses, du coup, quand j'ai besoin d'un sac, d'une écharpe, d'un pull... au lieu de les acheter, je peux tenter de les faire moi-même ! Et pour celles et ceux qui ne savent pas faire ce genre de chose, il y a plein de "crafteuses" talentueuses qui vendent ce qu'elles font, ce qui signifie qu'on PEUT acheter d'une source sûre (sans travail esclave, sans produits toxiques, sans exploitation d'enfants...) et avoir des produits presque exclusifs, puisqu'ils ne sont pas produits à la chaîne !

    Quant à être végétarienne, pour moi, c'était impensable il y a quelques années... Aujourd'hui, j'y pense de plus en plus souvent !

    Bon, je vais m'arrêter ici, puisque ce blog est le vôtre (ce message était censé être un commentaire et est presque devenu un billet ! Je suis vraiment désolée !!). Mais j'espère avoir l'occasion d'en discuter avec vous encore.
    Au plaisir,

    Prisca

    Posté par Prisca, 23 novembre 2012 à 13:53
  • "On n'y peut rien". Mais si on y peut quelque chose... et puis sortir "moi je m'en fiche d'où ça vient"... elle s'en ficherai si c'était son gosse ? "c'est la faute des parents" et peut-être qu'ils n'ont pas le choix ! Moi je crois qu'on y peut quelque chose au contraire. Déjà si on arrêtait de s'aveugler et de se dire que c'est pas notre faute... si on acceptait de voir la réalité en face ça serait déjà un grand pas en avant.

    Posté par Lew, 23 novembre 2012 à 15:19
  • Ouais alors complètement d'accord. Surtout pour les gens qui disent "bah moi si je fais un effort, ça changera rien, c'est juste moi" ou les gens qui hiérarchise les causes "bah pourquoi je m'intéresserais au sort des chinois alors qu'il y a plein de sans-abris ici" et qui ne s'occupent pas plus des sans-abris. Les gens sont fondamentalement cons quand même. (et en ce moment, c'est plutôt le Bengladesh et la Thailande où des pitis enfants travaillent...)

    Posté par AliceInQuebequie, 23 novembre 2012 à 15:34
  • Réponses :

    Prisca : Merci pour votre message, merci de me conforter dans mon point de vue et surtout de détailler le vôtre (qui est aussi le mien du coup huhu), un commentaire n'est jamais trop long, en tout cas pas chez moi ! Je serais vraiment heureuse d'en rediscuter avec vous !

    Lew : C'est exactement ça ! Ne fut ce que regarder la vérité en face, ça serait un pas de géant !

    AliceInQuebequie : Vrai aussi pour les causes qu'on défend pas là bas parce que ici... Bah on le fait déjà pas ! Haha... C'est tellement triste...
    Sinon oui, je parlais de chinois mais j'aurais dû être plus large dans la dénomination... Enfin l'idée est passée, c'est le principal !


    Merci à toutes pour vos avis qui me confortent dans les miens, ça fait du bien de réaliser qu'on est pas seul, parfois on en doute fort fort !

    Posté par Undo, 23 novembre 2012 à 21:05

Poster un commentaire