Une petite Belge dans les Alpes

Le quotidien d'une petite belge ayant déserté sa Wallonie natale pour s'installer en Haute-Savoie.

14 février 2013

Cot, cot... Cocotte !

Ouais bon, le titre m'inspirait. :p


Alors hier je vous parlais de mon goûter, et vlà t'y pas que je remets le couvert avec le diner, c'te fois !


Non pas que je sois un ventre sur pâtes pattes, quoi que... Hum.



Bon ben je crois qu'on l'aura tous remarqué, c'est encore et toujours l'hiver dehors hein ! (Et un peu dedans aussi si, comme moi, vous avez une maison-gruyère). Du coup quoi de mieux pour se réchauffer qu'une bonne cocotte qui aura mijoté suffisamment longtemps que pour embaumer toute la maison de son doux fumet ? ^^


En tout cas depuis un moment déjà j'avais envie de ressortir ma cocotte pour y mitonner de bons petits plats, et c'est en fouinant (encore) sur Marmiton que j'ai trouvé mon bonheur !



Alors comme c'est supra simple à faire, et que j'ai vraiment adoré (d'ailleurs je suis sortie de table en me roulant par terre tellement j'ai piffré), je vous propose la recette !

(Que j'ai encore et toujours modifié, mais légèrement quand même, cette fois).

 

CocotteOui, la qualité est déplorable, mais ça donne une idée non ? :-)



Source : Marmiton



La Cot Cot Cocotte Grand-Mère

Pour 2 bons mangeurs

Ingrédients

2 Cuisses de poulet

50 grammes de lardons fumés (en fait normalement c'est nature mais je n'avais que ça)

1 Gros oignon

1 Belle carotte

4 beaux champignons de Paris

1/2 cube de bouillon de poule

1/2 cube de bouquet garni (ouais bon, si vous en avez du vrai ça marche aussi)

5 cl de vin blanc

2 C.S. d'huile d'olive (ou autre hein, chacun ses goûts)



Sel, poivre



Préparation



Epluchez l'oignon et émincez le, réservez.

Coupez les pieds de vos champignons et découpez les en tranches larges.

Posez la cocotte sur le feu, versez y une cuillère à soupe d'huile et faites y revenir les oignons, le lard et les champignons pendant 5-6 minutes.


Pendant ce temps, faite chauffer un mug d'eau au micro-ondes, et plongez y les deux demi-cubes de bouillon.

 

Réservez le mélange oignon-lard-champis dans un plat, et versez le reste de l'huile dans la cocotte afin d'y colorer les cuisses de poulet.


Versez alors le vin blanc sur les cuisses bien dorées (ça devient chaud, hoho !), attendez quelques secondes en remuant, puis ajoutez le bouillon. Salez (attention le bouillon est déjà salé, pas de surdosage) et poivrez.



Maintenant, baissez le feu jusqu'à doux, posez le couvercle sur la cocotte, réglez la minuterie sur 45 minutes.


Profitez en pour éplucher la carotte, la découper en morceaux d'environ 1 cm de coté et réservez là.



Vous pouvez vaquer tranquillement à vos occupations, en profitant du doux fumet qui parfume délicieusement la cuisine !



Tic, tac... Dring !



Vous pouvez à présent remettre les champignons-lardons-oignons, ainsi que les carottes, dans la cocotte et refermez pour 15 minutes.



Cette fois, c'est prêt ! Plus qu'à se servir et... Miam !





Pour accompagner le plat, la recette Marmiton conseille de faire sauter des pommes de terre à la poêle, j'ai préféré opter pour une petite portion de riz basmati.  (Et un petit verre de Mouton Cadet qui m'a aidée à rouler sous la table, boudiou, ça f'sait longtemps que j'avais plus bu !)




Et voilà, la cuisson est un peu longue, comme pour tous les plats mijotés, mais il n'y a vraiment rien de compliqué dans la préparation, pour un résultat qui me rappelle délicieusement quelques plats de mon enfance... Et ceux de ma belle-mère. x)


Bon ben du coup il est 12h30, je vous parle de nourriture et j'ai faim ! Et il n'en reste même pas, bouuuuh ! (Bon en fait j'aurais aimé en faire plus, mais ma cocotte est pas suffisamment grande... Gnih !)



Et vous, adeptes des plats mijotés ? Ca vous rappelle des souvenirs ou bien ? :-)



Des bisous sucrés, mielleux et bien collants en ce jour de l'amour !

(Ouais ben au Japon les filles offrent des chocolats à tous les garçons qu'elles aiment bien, pas qu'à leur amoureux, et je trouve ça vachement plus sympa !)

(Et si jamais vous vous posez la question, les messieurs feront de même un mois après, pour le Withe Day ! Pas mal non ? :D)



Hop, cette fois je file, j'ai trop faim ! ^_^

 

Posté par Undonielle à 12:43 - La belge est une gourmande - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

Commentaires

    Mmmhh, j'adore ce genre de plats mijotés, simples et bons...
    Merci pour la recette !

    Posté par Kimie, 14 février 2013 à 21:02
  • Oui mais tu vois moi je pense que même si des gens me disent que je suis mature pour mon âge je reste fondamentalement une ado qui pense comme une ado. Et en temps qu'ado le suicide pour un harcèlement je pense pas que se soit parce qu'on se voit pas d'avenir, je crois que si on se suicide à cause d'un harcèlement c'est juste un gros ras-le-bol... après peut-être que je me trompe... j'ai une presque amie (difficile de savoir si on est amie, elle parle jamais) qui m'a dit sur Facebook qu'elle était suicidaire, qu'elle se voyait pas d'avenir, et que si elle se tuait pas c'était pour ses parents. Elle m'a dit avoir eu un passé difficile mais je ne pense pas que ce soit du harcèlement, enfin bref. Pour moi quand on se tue à cause de harcèlement c'est qu'on en a marre.

    Posté par Lew, 15 février 2013 à 07:54

Poster un commentaire