Une petite Belge dans les Alpes

Le quotidien d'une petite belge ayant déserté sa Wallonie natale pour s'installer en Haute-Savoie.

17 février 2013

Alors, ce coiffeur ?

Ben oui, depuis le temps que je vous tanne avec mon envie et ma peur d'y passer, il faut bien que je vous en parle !

 

Bon je vous préviens, je n'ai pas de photos, j'ai demandé à Monsieur de me faire un avant/après mais nous sommes dimanche, et je n'ai toujours pas vu la couleur de l'apn. Tant pis hein ! ^^

 

Mais promis, dès que j'aurai à nouveau les cheveux propres et réussi à les dompter, je vous ferai une photo de ma bouille. ;-)

 

En attendant, voici ma merveilleuse histoire ! :D

 

J'suis arrivée une bonne demi-heure, plus tôt que l'heure d'mon rendez-vous... Ah non pardon, ça c'est la chanson de Linda Lemay ! (Oui, elle me trotte dans la tête depuis vendredi, même que je l'avais en boucle pendant qu'on me charcutait la tignasse ! :D)

 

 

Vendredi 14h, donc, je pousse la porte du coiffeur que j'avais sélectionné parmi les 4 de la micro-ville qui jouxte mon village (duuur, le choix !).


Je rencontre la patronne, déjà occupée avec une fidèle cliente, et puis arrive ma coiffeuse à moi. Grande, souriante, de longs cheveux noirs hyper bien coiffés. Ca me met en confiance, les filles aux cheveux courts veulent toujours me tondre ahum. (Jalousie ? Hahaha)

 

Elle m'installe, regarde ma chevelure, elle est très douce et j'apprécie.

 

"Tiens, vous avez des pellicules ? *air un peu dégoûté*"

"Ah euh, non, enfin si ! *air de petite fille prise en faute* Enfin, c'est depuis que j'utilise un nouveau shampooing, avant je n'en avais plus ahum"

 

Elle regarde d'un peu plus près :

 

"Ah mais non, en fait, vous avez juste le cuir chevelu déshydraté et irrité. Il va falloir y aller tout en douceur !"

 

 

Vous vous en doutez, je suis ravie, j'aime la douceur, surtout quand il s'agit de mes cheveux, apanage de ma féminité, LE truc que j'aime le plus chez moi.

 

Elle regarde les dernières ondulations qui garnissent ma chevelure normalement bouclée, je lui préviens donc que normalement j'ai des boucles, mais que là j'ai beaucoup brossé comme une barbare avant de venir et que donc, on ne les voit presque plus.

 

"Mmmh, moui" dit elle "On dirait qu'ils sont plutôt maltraités, en fait".

 

 

Là j'avoue que je suis moins à l'aise, on met ma parole en doute, encore ? Non mais qui c'est qui vit depuis 28 ans avec mes cheveux, elle ou moi ? Naméoh ! Enfin je ne dis plus rien, je me laisse faire, et nous en venons à parler de la coupe que je désire.



Je lui explique que je ne sais pas trop ce que je veux, quelque chose de long quand même, de naturel que je puisse refaire à la maison... Elle regarde ma fidèle raie centrée et me demande si c'est moi qui la fait ou si mes cheveux retombent naturellement comme ça.


... Depuis le temps que j'essaie de m'en débarasser, de ce fichu machin, je dois avouer que je prends mal sa question. Je sais que c'est son boulot hein, mais bon...

 

Donc je lui explique que ma mère m'a fait ça quand j'étais petite, que je n'ai jamais réussi à m'en défaire depuis. Elle fait une moue, puis vérifie mon épis et me confirme ma crainte : comme ma mère m'a fait ça quand j'étais vraiment toute petite, l'épi a poussé en prenant en compte la raie, je resterai donc chauve à vie sur 0.5 cm de large en plein milieu du crâne.

 

Du coup je n'ose même pas lui demander si il serait possible de me faire une frange (et pourtant, à présent je sais que c'est ce que je veux... Bouhou !).

 

Elle réfléchit un peu et me propose finalement de me couper les cheveux en dégradé, les mèches devant jusqu'à la poitrine, et derrière quelques centimètres en dessous.

 

"Comme ça vous pourrez les attacher, si jamais vous le désirez ! Et ça vous donnera du volume sur le haut du crâne !"


Je dis banco, c'est plus court mais pas trop, et un dégradé plus court devant que derrière, c'est ce que je voulais ado mais on n'a jamais voulu (on me faisait l'inverse, en coupant vraiment court dans le dos -genre aux oreilles- parfois).

 

En route pour le shampooing !

 

On m'a toujours dit que le shampooing chez un coiffeur, c'est LE moment de détente.

 

Bah pas pour moi.

 

A peine le jet passé, voilà qu'elle se met à shampooiner en y allant avec ses griffes !

Pour le cuir chevelu irrité qui demande de la douceur, on repassera !

Et elle continue, pendant bien dix minutes, à griffer, tirer, arracher même. Elle passe le peigne en grattant bien mon crâne, sans prendre la peine de retenir la racine pendant qu'elle tire comme une dingue sur les noeuds. L'eau passe de glaciale à brûlante, puis de brûlante à glaciale.

 

Moi, ne me souvenant pas de comment que c'est, un coiffeur, j'ose rien dire. Je me dis que c'est normal, et que bon, ça va bien finir par s'arrêter. Et si j'ai bien envie d'une chose, c'est que ça s'arrête.

 

Ahum.



Le shampooing fait, je m'installe donc pour la coupe.

 

Elle continue à me torturer le crâne avec son peigne, à tirer, arracher, je vois qu'elle s'énerve sur les noeuds. Ma fièvre me reprend, j'ai du mal à respirer, et au bout d'un moment, je suis au bord des larmes, ça fait mal, je suis naze, je veux partir !

 

Elle doit le remarquer parce qu'elle s'arrête alors de tirer et se met à couper au dessus des noeuds. Un peu plus court que prévu, mais les cheveux humides donnent illusion que la taille est la bonne.

 

C'est au moment du séchage que ça s'est gâté... Et que moi je n'ai rien dit, parce que foutu pour foutu, j'ai décidé qu'elle allait devoir se démerder (pardon) avec ma tignasse.

 

Elle me propose de choisir entre brushing et naturel, j'opte pour naturel, histoire de pouvoir le refaire à la maison.

 

Elle se met à sécher mes cheveux tout en continuant de brosser avec son foutu peigne.

 

Et c'est là qu'elle a compris son erreur.

 

Autant mes cheveux à l'avant restaient lisses à cause du peignage, autant à l'arrière, où elle essayait de donner un look un peu coiffé/décoiffé, mes boucles sont apparues. Et mon volume aussi.

 

Ca gonflait, gonflait... Je voyais sa tête changer au fur et à mesure qu'elle réalisait son erreur. Elle essayait de cacher le tout en lissant avec ses doigts, mais ça ne faisait qu'empirer le volume.

 

Elle a alors tenté de faire renaître mes boucles sur l'avant de mon crâne, ne réussissant encore une fois qu'à améliorer le volume. Ma tête semblait alors deux fois plus grosse que quand j'étais entrée, sauf sur le haut du crâne, ou ils refusaient de gonfler. Bien sur.

 

Intérieurement, et malgré le carnage, je riais. Peut être le délire de la fièvre, mais ça me faisait plaisir de voir qu'elle payait de ne pas m'avoir crue. Oui je suis méchante. :D

 

Elle a fini par abandonner, j'avais les cheveux qui me retombaient devant les yeux et qui formaient un carré à angle droit tout autour de mon crâne. 4 ou 5 boucles naturelles trainaient sur l'arrière (boucles qu'elles ont précisé fort jolies, elle et sa patronne, ça fait plaisir quand même). Et qui étaient d'au moins 10 cm plus courts que ce qu'elle avait prévu.

 

Je suis passée au payement, elle m'a alors précisé qu'elle m'avait aussi fait un soin et un masque. J'ai hésité à lui signaler que je ne payerais pas ces soins, vu qu'elle ne me l'avait pas proposé, mais j'ai finalement fermé mon bec, je n'avais qu'une envie, sortir de là !

 

Monsieur m'a vue, m'a dit "oh tu es jolie"... Pour finalement m'avouer qu'il croyait que j'étais pleine d'électricité statique. x)

 

Le soir même, j'attachais mes cheveux, j'en avais marre de ne rien voir. Et là, surprise : Les mèches plus courtes à l'avant sont de quelques milimètres trop courtes pour les attacher ! Ca a du charme, il parait.

 

Moi je vois surtout que je me retrouve à les manger à chaque repas.

 

Finalement le volume est retombé comme un soufflé, et je dois dire qu'aujourd'hui je me plais comme ça. A part mon crâne qui me brûle et chatouille toujours et qui saigne dès que je le gratouille.


Si j'y retournerai ?

 

Hum... Oui.

 

Mais cette fois, avec 15 000 photos de moi prouvant mes boucles. Et la ferme intention de demander si, quand même, il n'y a pas moyen de me faire une frange. Sait on jamais.

 

Et puis peut être aussi un peu l'espoir de tomber sur une autre coiffeuse... :D

 

Et vous, ça se passe comment, le passage chez le coupe tifs ? ^_^

 

 

hair_volumeLimite, j'aurais encore préféré ça !

 

 

PS : Quand j'ai raconté ça à un ami, il m'a fait remarquer que, quand même, quoi que je fasse et qui se passe bien avec les autres, ça finit toujours en carnage avec moi (auto-école, dentiste, coiffeur...). J'imagine que je n'ai pas de bol, parce que je n'ai vraiment rien inventé, au contraire, c'était pire hahaha ! :D

Posté par Undonielle à 11:54 - Blablas - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

    Quelle aventure pour une coupe de cheveux !
    J'ai bien ri devant ton histoire ^^
    Bon appétit avec tes mèches alors :-p
    Bisous.

    Posté par Dam, 17 février 2013 à 12:13
  • Franchement à la lecture de ton article, mon seul conseil : fuis ! Teste les autres coiffeurs du coin, parce que ça doit être un moment de détente et la coiffeuse n'a pas à te mettre aussi mal à l'aise (sans parler du fait qu'apparemment elle a pas fait ce que tu voulais et a même fait des erreurs! c'est toi qui se balade avec tes cheveux, pas elle, faut que ça te plaise qd meme !)

    Posté par estellegdaily, 17 février 2013 à 12:41
  • ohlala j'ai un peu ri quand tu as dis qu'intérieurement tu riais!
    mais quand tu trouves un bon coiffeur, t'es bien contente, c'est clair.

    moi pendant longtemps je ne suis pas allé chez le coiffeur mais j'y suis allée et j'ai coupé une bonne partie de mes cheveux et m'a fait une belle rasure !

    Posté par jujutricote, 17 février 2013 à 13:32
  • Ho que je compatis, j'ai vécu ça si souvent ! On t'écoutes pas, on te fait n'importe quoi et le résultat est tout pourri et en plus tu bouffes tes cheveux ça fait au moins 6 ans que je suis pas allée chez le coiffeur je crois... de toute façon je devais toujours rectifier après coup (pourquoi ils me font toujours de l'asymétrique ?), et effectivement, crâne en feu... je deteste aussi ce moment du shampooing qui fait super mal à la nuque ! et où te rajoutes pleins de produits en supplément sans te le dire, évidemment... j'espère que ça va repousser vite !

    Posté par Agothtale, 17 février 2013 à 14:03
  • Tu es vraiment sure de vouloir y retourner ? Un coiffeur qui te tire les cheveux jusqu'aux larmes, n'arrive même pas à défaire les noeuds, ne coupe pas comme prévu et ne te demande pas si tu veux des soins, bah, comment dire ?...

    Posté par Kimie, 17 février 2013 à 14:24
  • Réponses :

    Dam : Merci, quoi qu'ils n'ont pas trop aimé la mayo hier soir !

    Estellegdaily : Bon, si tu me dis que c'est pas normal, alors effectivement je vais peut être aller voir ailleurs !

    Jujutricote : Je veux voir ! Je veux voir !

    Agothtale : Tu arrives à rectifier seule ? Moi j'ai trop peur de faire n'importe quoi en fait... (En même temps vu qu'ils le font, c'est pas trop l'expérience qui réduit les risques huhuhu !)

    Kimie : Ben en fait jusque là je pensais que c'était plus ou moins normal, parce qu'il me semble que c'est un peu toujours ce qui m'est arrivé (bon sauf de me faire tirer les cheveux, il me semble que ça c'est une première). Mais je vais peut être aller voir ailleurs, du coup. En espérant que ça ne soit pas pire hahaha !

    Posté par Undo, 17 février 2013 à 16:53
  • Il est hors de question que je paye un truc que je n'ai pas approuvé ! Quant à celles qui te font souffrir, moi je leur dis, nanméo on paye nous !!

    Posté par Onee-Chan, 17 février 2013 à 21:59
  • Réponse :

    Je devrais prendre exemple sur toi !

    Posté par Undo, 18 février 2013 à 18:50
  • mon dieu j'ai bien ri, ça m'a rappelé moi à vingt ans, aujourd'hui je vais peu souvent chez le coiffeur pourtant c'est à 5 minutes à pied de chez moi, mais je sais ce que je veux à chaque fois et le moindre geste qui ne colle pas avec ce que j'ai demandé est sanctionné direct !! du coup je passe pour une chieuse mais je m'en tape, c'est ma tete et c'est moi qui dois vivre avec pour les 6 mois à venir !! le coup des cheveux trop courts pour attacher j'ai déjà eu, je suis retournée le lendemain pour qu'elle rectifie sans payer pour la rectification évidemment bon ok c'était plus court mais au moins je ne mangeais pas mes cheveux midi et soir !! bises, a bientot

    Posté par babakitchen, 24 février 2013 à 15:27
  • Réponse :

    Tu as raison, mieux vaut passer pour une chieuse que de regretter pendant 6 mois !

    Posté par Undo, 25 février 2013 à 09:51

Poster un commentaire